île du petit maroc - saint-nazaire
Le Village Solidaire

Vous le savez, notre festival trouve aussi son encrage dans le partage, le vivre ensemble, la diversité culturelle, sociale et humaine. Et les projets collaboratifs et associatifs qui s’impliquent dans la citoyenneté, l’écologie, l’humanisme… trouvent légitimement toute leur place chez nous !

Voici les associations/collectifs qui nous accompagneront cette année.

N’hésitez pas à leur rendre visite de temps à autre, entre deux concerts, pour échanger, rencontrer ou même débattre ! Ils vous accueilleront avec bienveillance et un beau sourire !

Associations présentes : 

MÉDECINS SANS FRONTIÈRES : Pour sa première participation au festival, Médecins Sans Frontières investit un conteneur pour proposer aux festivaliers l’exposition : UN T-SHIRT, UN COMBAT : Entrez dans la peau de MSF. Créée à l’occasion des 50 ans de MSF en 2021, cette exposition revient au travers de t-shirts emblématiques qui représentent les moments forts qui ont marqué l’histoire de l’organisation : le prix Nobel de la paix qui a servi de tribune pour dénoncer le massacre des civils en Tchétchénie, la lutte contre les épidémies, la campagne pour l’accès aux trithérapies avec Nelson Mandela ou encore les entraves que nous rencontrons dans nos activités de soutien aux personnes migrantes.
Une équipe de volontaires engagés sur le terrain sera par ailleurs présente pour partager ses expériences et échanger avec le public. Des projections de documentaires seront également organisées pour poursuivre la découverte des actions de MSF.

SEA SHEPHERD

SOS Méditerranée

B.à.S.E

Sortir du Nucléaire

Au bonheur des bennes

Café Globe-trotter

Café Globe-trotter, c’est un temps de rencontre et d’échange entre les festivaliers et les 8 festivals internationaux partenaires de cette 30e édition !

Animée et diffusée en direct par la radio nazairienne La Tribu, cette table ronde sera l’occasion de d’échanger avec le représentants de ces festivals sur les moyens d’actions mis en oeuvre face aux évolutions des questions sociétales, des  problématiques liées aux discriminations et aux enjeux climatiques qui bouleversent le monde. Comment les festivals s’adaptent à ces évolutions en fonction de la spécificité de chaque territoire !

Nous vous attendons nombreux à l’occasion de cette rencontre pour un moment de paroles privilégié avec des acteurs culturels internationaux.

Rendez-vous au bar Le Kiosq le dimanche 31 juillet à 11h !

Avec la participation d’Alexandre Pinte, activiste et représentant français des musiques actuelles en Australie et ambassadeur de What The France, et des festivals Nyege Nyege (Ouganda), MEG (Canada), Sziget (Hongrie), Selvámonos (Pérou), Se Rasgum (Brésil), Desierto Sonoro (Chili), Alice CPH (Danemark) et NYE on the Hill (Australie).

Poisson Pilote

Poisson Pilote est un espace ludique pensé pour les tou.te.s jeunes festivalier.e.s

Imaginé et animé par Les Escales, la Maison de quartier de Méan Penhoët, la Ludothèque et Le Jok’Cœur, ce « micro festival » dans le festival permet aux plus jeunes de profiter d’une expérience unique, entre concerts, animations et divertissements.

Les festivaliers, petits et grands, peuvent venir se reposer les oreilles et profiter à loisir des différentes activités proposées au Poisson Pilote !

> Jeux proposés par la ludothèque de Saint-Nazaire (jeux surdimensionnés, jeux d’adresse et de société, un espace de jeux de construction)
> Ateliers
> Espace détente pour les parents, bar à grenadine et à bonbons
> Un spectacle jeune public hip-hop Boum Bap, organisé par la Cie S
> Restitution de l’atelier percussion Escalado « Terre Inconnue » le vendredi 29 juillet à 18h

Placé à proximité de la Plage, Poisson Pilote vous attend pour des moments ludiques en famille !

Horaires

Les 29, 30 et 31 juillet : 17h30 – 00h

 

PolicedesEmotions

Bigger than us

Sept jeunes dans sept pays consacrent leur vie à construire un monde meilleur. Le film « Bigger than us » est au centre d’une série de projections-débats en partenariat avec SOS MEDITERRANEE. Mary, marin-sauveteuse à bord de l’Aquarius puis de l’Ocean Viking, a participé à cette aventure : elle vous attend le dimanche 31 juillet à 14h30 au Cinéville de Saint-Nazaire pour échanger sur l’engagement citoyen au service du sauvetage en mer.

Sélection officielle au Festival de Cannes 2021, le long-métrage documentaire co-produit par Marion Cotillard et réalisé par Flore Vasseur, « Bigger than us » raconte l’engagement de Mary et de six autres jeunes de 18 à 25 ans face aux grands défis de leur génération. La cause de Mary, c’est le sauvetage en mer. Mais comme elle l’explique, le film aborde bien d’autres sujets : « la crise entourant les personnes réfugiées, les violations des droits humains, les droits des femmes, la sécurité alimentaire, la crise environnementale, la liberté d’expression, les conflits… ».

> Rendez-vous le dimanche 31 juillet – 13h45 au Cinéville de Saint-Nazaire pour la projection du film.

> A l’issue de la séance, échange avec le public en présence de :

Ne manquez pas ce rendez-vous qui nous tient particulièrement à coeur et nous rappelle combien la vie est fragile, que le voyage pour survivre, aussi dramatique soit-il, est parfois la seule issue !

Je réserve ma place

 

La Route des Oubliés

Une exposition entre peintures et photographies 

Cette exposition de gravures, peintures et photos évoque en filigrane les souffrances endurées par ceux qui fuient, qui cherchent un abri, un refuge, le temps de se reconstruire.
Cette exposition est dédiée à :
> Ceux qui arpentent des villes et des pays, qui franchissent des mers et des montagnes dans l’espoir de trouver un chemin à la recherche de leurs vies perdues. Ceux qui trouvèrent des forces pour fuir, pour fuir jusqu’à la captivité.
> Ceux qu’on ne voit pas, qu’on ne veut pas voir et qui nous disent, muets dans nos rues, que « le monde est très petit quand on ne sait pas où aller » et que nous pourrions, nous aussi, devenir des Oubliés.

Mais aurons-nous leur ténacité et leur courage ? L’objectif principal de l’exposition est d’amener les visiteurs à des échanges avec les artistes et entre eux, et surtout à s’interroger individuellement sur leur capacité d’humanisme et de générosité. Cependant, malgré la gravité du thème, l’exposition est et reste un projet artistique pour nous éclairer sur notre humanité, le sens dans lequel va le monde et tout ce qui peut, à tout moment, percuter nos vies, celles d’ici et d’ailleurs !

Des artistes engagés

C’est la complémentarité des travaux artistiques de Samy Abesdris (Gravures) et Thibault Vandermersch (Photos) qui les a conduit à réunir leurs œuvres pour témoigner, chacun à sa manière, leur solidarité avec ceux qui ont tout perdu et qui aimeraient tant reconstruire une nouvelle vie.

L’exposition, de par son ampleur, nécessite un lieu de grande dimension. Un lieu que les festivaliers pourront retrouver à proximité de la scène Espadon, pour y découvrir :
– Des gravures et des peintures de Samy Abesdris qui ont nécessité 3 années de création
– Des photos de Thibault Vandermersch , prises pendant plusieurs années dans la jungle de Calais
– Un hommage visuel et musical, rendu aux ONG qui portent secours aux migrants naufragés en mer
– Un hommage à la Philosophe et Journaliste Hannah Arendt qui déjà en 1943 traitait de cette question devant l’assemblée générale de la Société des Nations (ex ONU)

Nakeye

EN PARTENARIAT AVEC LE FESTIVAL CHILIEN DESIERTO SONORO

Nakeye n’est pas un inconnu des Escales ! Depuis 2015, année consacrée en partie au Chili, il nous rend visite régulièrement ! Originaire d’Iquique, Nakeye est devenu l’un des dj’s les plus reconnus de la scène musicale urbaine chilienne au début des années 2000. Avec un groupe d’artistes, d’architectes et de financeurs, il a fondé le collectif Nomadesert, donnant vie en 2014 au festival expérimental Desierto Sonoro, qui mêle différentes disciplines artistiques, musicales, scéniques et audiovisuelles, toutes axées sur la richesse culturelle du désert d’Atacama, territoire de la région de Tarapacá. En 2016, avec Ukuku Selectah et Mc Order, il a formé Frente Tunupa, un groupe qui s’est distingué par sa musique hybride électro-andine, se promenant confortablement entre breakbeats d’avant-garde et musique électronique, sans jamais oublier ses racines latines.

Programmé en partenariat avec le Festival Desierto Sonoro (Chili), un festival expérimental qui mixe territoire, architecture, identité, mémoire, musique électronique et andine, arts du spectacle et arts numériques.

Sama’ Abdulhadi

Dernière minute : SAMA’ ABDULHADI annule sa venue aux Escales ce dimanche

Le set de Sama’ Abdulhadi prévu ce dimanche 31 juillet au Club 360 de 22h30 à 1h est annulé.

>> Communiqué transmis par le management de Sama’ Abdulhadi

Pour des raisons totalement indépendantes de sa volonté, Sama’ ne pourra malheureusement pas assurer son DJ set ce soir aux Escales de Saint Nazaire, son VISA n’ayant pas été délivré dans les temps. Ses shows prévus aux festivals Awakenings et Monegros ce week-end ont également été annulés.

Nous présentons nos plus plates excuses aux festivaliers qui se réjouissaient de venir écouter son DJ set

NAKEYE, présent dans le cadre du projet Globe-Trotter, a la gentillesse de prendre les platines au Club 360 de 22h30 à 1h. Mille mercis à Cristobal a.k.a NAKEYE d’assurer le show pour nos clubbers.

 

Figure de l’underground palestinien, Sama’ casse tous les codes et propose une techno percutante, parfois radicale ! C’est la première et unique femme DJ de Palestine à avoir importé la musique techno en Cisjordanie.
En 2006 déjà, elle avait bousculé le monde de la nuit à Ramallah, en mixant dans les bars. « Désormais, on peut y entendre de la musique techno chaque week-end. Je suis assez fière du changement que j’ai pu apporter ».
A travers ses mix, la jeune palestinienne n’a qu’un seul but : faire danser les gens, leur apporter de la joie et envisager le monde autrement !
Malgré cela, le 27 décembre 2020, Sama’ est arrêtée par les autorités palestiniennes pour avoir organisé un concert de musique électronique à Nabi Moussa, lieu présumé de la tombe du prophète Moïse. Une pétition en ligne réclamant la libération de la DJ a réuni plus de 100 000 signatures en une semaine. Un événement qui l’aura marqué mais qui aura renforcé son désir d’émancipation en tant qu’artiste féminine et palestinienne de la scène électro-techno.
Cela faisait quelque temps que nous souhaitions inviter Sama’ Abdulhadi : c’est maintenant chose faite !

Os Amantes

EN PARTENARIAT AVEC LE FESTIVAL BRÉSILIEN SE RASGUM

Pour ce projet, les artistes de la scène contemporaine brésilienne Jaloo et le duo Strobo s’associent pour former Os Amantes qui a sorti son premier album avec le parrainage de Natura Musical.

Jaloo, icône de la culture pop au Brésil, a conquis la jeunesse brésilienne avec ses sons indie et une techno outrancière. A travers sa musique et sa personnalité très affirmée, Jaloo est très impliqué dans le mouvement queer. Il incite d’ailleurs la jeunesse brésilienne LGBTQ+ à vivre sans peur et au grand jour malgré la pression politique. Le duo Strobo, originaire de Belém, explore les musiques expérimentales sans jamais se couper des musiques populaires pour autant. Des carrières différentes qui ont deux choses en commun : l’authenticité et la musique « Para » dans leur ADN. Une musique qui combine carimbó, merengue et soca, le tout pimenté à la sauce pop eighties. Une relecture musicale entre musiques brésiliennes et influences pop dont les figures Maria Bethânia, Gal Costa et Caetano Veloso en sont les principales inspirations.
Os Amantes, tous originaires de Pará au nord du Brésil, aime bousculer les genres. Si le mouvement tropicália a introduit la guitare électrique dans la musique brésilienne, Os Amantes apporte la guitare paraense, qui combine le carimbó, avec le merengue, la soca… que l’on retrouve dans les titres « Linda » et « Colchão ». Une aventure musicale originale qui revisite tous les genres avec une totale liberté ! Les personnalités des membres du groupe rendent l’aventure encore plus créative et passionnante !

STROBO est un duo instrumental brésilien formé en 2011 par les musiciens et producteurs Leo Chermont et Arthur Kunz. Leur musique est un melting pot de sons issus de la culture musicale amazonienne et de sonorités très contemporaines qu’il s’agisse de Surf Music, de Hard Rock, de Guitarrada ou de House music. Les guitares de Leo Chemont et la rythmique précise et solide apportée par Arthur Kunz expérimentent tous les espaces de jeux, les interstices où il y a de la place pour inventer ! Mais si le duo cherche à surprendre, il revendique d’abord faire de la musique pour le corps sans jamais oublier de divertir l’esprit. Tous les genres musicaux qui passent à leur portée sont retraités, trafiqués et modelés en musique de danse. C’est ce collectif sans frontières musicales qui sera le dénominateur commun des deux projets présentés aux Escales 2022  et en partenariat avec le festival Se Rasgum : OS AMANTES et le concert présenté avec LUCAS ESTRELLA 

Programmé en partenariat avec le Festival Se Rasgum (Brésil). D’une petite salle à un grand festival de musique en Amazonie, Se Rasgum a bien grandi depuis sa naissance en 2003 à Belém. Plus de 1 000 groupes et artistes du Brésil, d’Amazonie et d’autres pays ont été présentés sur les scènes de du festival brésilien.

 

TDJ

EN PARTENARIAT AVEC LE FESTIVAL CANADIEN MEG

La productrice montréalaise TDJ réhabilite la trance et l’eurodance des années 2000 tout en piochant dans les références culturelles d’aujourd’hui, avec une prédilection pour les classiques signés Tiestö, Gamemaster, Signum ou encore ATB, et tout autant pour les premiers CDs qu’elle a écoutés en boucles de Blink-182, From First To Last, Taking Back Sunday. En s’entourant de collaborateurs comme X-Coast, Panteros666, Paul Seul ou autre Krampf, TDJ prend un malin plaisir à faire suer les dancefloors, comme à barioler de fluo, mais toujours avec une petite touche de mascara, Bandcamp et autre Spotify. La musique de TDJ puise sa force dans la démesure, l’immense, l’over the top. Un genre musical excessif qui va bousculer et faire exploser toutes les barrières. On adore ça !

Programmé en partenariat avec le Festival Meg (Canada). Défricheur et curieux de nature, le festival prescripteur de la relève électro, hip-hop et pop rock s’est donné pour mission de rassembler un public de noctambules curieux et ouverts, de représenter fièrement la musique canadienne et de créer des ponts solides avec les États-Unis et l’Europe.

 

AySay

EN PARTENARIAT AVEC LA SALLE DANOISE ALICE CPH

AySay incarne à la perfection la diversité et la mixité des cultures qui imprègnent la société danoise actuelle. Le groupe chante en danois, en turc et en kurde et propose une musique métissée, teintée de folk et de pop rock aux accents psychédéliques.
Luna Ersahin, la chanteuse lead, elle-même issue des deux cultures – danoise et kurde – inspire et incarne la musicalité du groupe, entre orient et occident. Sa voix envoûtante est sublimée par le saz et la darbuka, deux instruments traditionnels que l’on retrouve en Turquie et au Kurdistan. Les instruments électroniques, les percussions, les tambours et la guitare apportent une dimension contemporaine aux compositions élégantes et magnétiques d’AySay, à la fois pleines de nostalgie et d’espoir.
Une très jolie découverte musicale pour se transporter dans un pays imaginaire, quelque part entre le nord de l’Europe et le moyen orient !

Programmé en partenariat avec la salle de musiques actuelles ALICE cph (Danemark), un lieu de rencontre pour les oreilles curieuses et les esprits ouverts. ALICE programme des musiques de tous horizons, du folk au jazz/impro, de la musique électronique au métal, de l’avant-garde à l’art sonore.

 

Boum Bap

Compagnie S – Julie Ollivier
Spectacle Jeune public

Boule à facettes, mur de vinyles, paillettes et casquettes : la Boum est prête !
Bienvenue sur le Dancefloor pour partager avec les danseurs et musiciens, l’univers de la culture hip hop. Au programme, un spectacle qui nous entraîne dans l’histoire de cette culture pluridisciplinaire, partie des rues du New-York dans les années 70 et qui continue à se déployer dans le monde.
Julie Ollivier, chorégraphe de la Compagnie S, développe un travail à la croisée des esthétiques hip hop et contemporaines avec une attention toute particulière portée au son en direct. Avec Julien Barrault, Dj fasciné par la culture hip hop et Jérôme Le breton, danseur bboy nantais, la rencontre est une évidence. Ils créent ensemble ce spectacle participatif qui permet aux enfants de s’approprier les pas emblématiques de la danse hip hop, tout en découvrant de façon ludique une sélection musicale qui revisite les racines du mouvement Rap.
En avant pour une battle endiablée dans le « cercle » rituel de la danse hip-hop ou la « Soul Train ». Energie, partage et bonne humeur sont au rendez-vous !

KABEAUSHÉ

EN PARTENARIAT AVEC LE FESTIVAL OUGANDAIS NYEGE NYEGE

Inspiré dans le désordre par Prince, Marilyn Monroe, Grace Jones, Michael Jackson et Tyler, The Creator, KABEAUSHÉ crée un son et un univers qui lui est propre, un projet atypique imprégné de sensibilités pop et R’n’B. Une pop futuriste d’ailleurs serait probablement la meilleure façon de décrire sa musique, tel un oiseau rare dans le paysage musical africain. À la fois concert et performance, KABEAUSHÉ est un projet hybride développé pendant des mois à Kampala avec une équipe ultra créative, qui n’est pas sans nous rappeler un certain Mykki Blanco à ses débuts. L’artiste aime bousculer les codes et entraîner le public dans une frénésie de danse hypnotique pour mieux l’embarquer dans son monde, un monde qui n’appartient qu’à lui !
La sortie du 1er album de Kabeaushé est prévue pour l’été 2022.

Programmé en partenariat avec le Nyege Nyege Festival (Ouganda). Haut-lieu de l’avant-garde des musiques électroniques, Nyege Nyege est à la fois label, incubateur et organisateur d’un des festivals les plus excitants du continent africain.

Green Line Marching Band

Né en 2019 au plus près de la ligne verte du Voyage à Nantes et de La Nuit du VAN, Green Line Marching Band est aujourd’hui la fanfare attitrée de cet événement marathon et populaire. Mais attention, ici, le terme fanfare n’est pas à entendre dans son sens traditionnel. Non, Green Line Marching Band, groupe mobile et entièrement autonome, dépoussière le genre tout en malice et en puissance sonore.
Articulé autour des « guitare-basse-batterie-clavier-chant », Green Line Marching Band est constitué du meilleur de la scène rock nantaise contemporaine. Dès que le tocsin de la fête à l’air libre sonne, les membres de Von Pariahs, French Cowboy, BL2OM, Blond, Neil Young ou encore Albinos Congos serrent les rangs et ne forment plus qu’un. Au fil d’une déambulation au long cours, le régiment électrique et costumé ainsi formé s’amuse à reprendre des standards connus – Heroes de David Bowie, Hey Ya d’Outkast, Bitter Sweet Symphony de The Verve… L’important pour le public n’est pas de connaître ou reconnaître tel ou tel tube, mais bel et bien de marcher dans les pas d’une fanfare aussi folle que surprenante.
Alors let’s go : toutes et tous en désordre de marche maintenant !

 

Hit La Rosa

EN PARTENARIAT AVEC LE FESTIVAL PÉRUVIEN SELVAMONOS

Hit La Rosa est un groupe péruvien de la scène indé de Lima qui mixe musiques tropicale et psychédélique à la perfection, inspirée notamment de la cumbia péruvienne. Les sons du folklore du Pérou, les musiques cubaines, caribéennes ou encore brésiliennes imprègnent leurs sons où la musique électronique et les instruments traditionnels se marient à merveille. Un son ultra contemporain qui flirte souvent avec les sonorités psychédéliques pour rendre hommage à toutes les musiques sud-américaines !
En 2021, le groupe a fait partie de l’affiche du Global Fest, le plus grand festival de musique du monde à New York. En novembre 2021, ils ont sorti leur deuxième album studio, « Ceres Entrópicos » et partent pour leur première tournée américaine de 4 semaines en Juin 2022.

Programmé en partenariat avec le Festival Selvámonos (Pérou), un événement né presque par hasard en 2009 suite à l’initiative d’un groupe d’étudiants passionnés de voyage et de musique. Le festival se déroule à Oxapampa, une ville à l’orée de la forêt amazonienne péruvienne.

 

Morcheeba

Groupe pionnier de la scène Britannique avec plus de 10 millions d’albums vendus, MORCHEEBA reprend enfin le chemin de la scène en 2022 !
Alors que le trip-hop, un nouveau courant musical entre electro, pop et soul music, bat son plein au milieu des années 90, c’est dans la lignée de Portishead ou de Massive Attack que Morcheeba arrive sur le devant de la scène londonienne ! « Who Can You Trust? » et « Big Calm » : deux albums qui marquent à jamais cette période florissante pour la musique et qui feront leur renommée internationale. Skye Edwards et Ross Godfrey reviennent à l’origine de ce qui a fait le son de Morcheeba et sortent en 2021 Blackest Blue, leur 10e album dans une discographie qui a traversé trois décennies. Cet album raffiné fusionne les précédentes incarnations et sons du groupe qui représente le meilleur de Morcheeba. Pour le plus grand plaisir des fans, le groupe jouera des nouveaux titres extraits de Blackest Blue ainsi que ses plus gros tubes comme « Otherwise », « The Sea » et « Rome Wasn’t Built In A Day » !

 

Woodkid

De Woodkid, on savait déjà qu’il faisait le pont entre l’ancien et le nouveau monde, l’organique et l’électronique, l’univers visuel et le monde sonore. Réalisateur, compositeur, plasticien, il est un des rares artistes à penser son œuvre en croisant toutes les disciplines artistiques, scientifiques ou sportives qui le fascinent. Cette singularité lui a permis d’épingler à son palmarès des collaborations avec les étoiles les plus scintillantes de la culture pop (de Lana Del Rey à Drake en passant par Rihanna et Pharrell), mais aussi d’être choisi pour composer l’un des hymnes pour les JO de Paris 2024 !

Il aura donc fallu 7 ans pour que Woodkid donne un successeur à son premier disque The Golden Age. Cet album s’appelle S16, référence scientifique au souffre qui enflamme, donne la vie comme la mort. On retrouve avec le même plaisir les orchestrations magistrales à la puissance titanesque, les cordes et les percussions tribales et cette voix caractéristique à la suave gravité. Woodkid réussit le prodige de nous faire danser sur la mélancolie et des mélodies qui parlent à l’intime.

Mais c’est sur scène que son univers prend toute son ampleur, car il nous offre une expérience visuelle et sonore absolument épique, un moment hors du temps où toutes les émotions se croisent et s’entrechoquent le temps d’un concert qu’on vous prédit d’ores et déjà magique !

Suzane

Électron libre de cette nouvelle scène électro/chanson, Suzane chante ce que nous sommes. Alors qu’elle pratique la danse classique au conservatoire pendant quinze ans, elle se passionne pour la chanson réaliste (Brel, Piaf, Barbara…).

Quand plus tard elle découvre l’univers de la nuit, ses clubs et sa musique électro, c’est une révélation ! Son projet artistique prend forme : Suzane sera une artiste électro, avec la danse comme élément central – une danse déstructurée, bien loin des exigences de la danse classique – et sans cacher son amour pour les mots.

Sur son premier album inclassable, l’artiste a composé des missiles à tête chercheuse. Subtil croisement des genres où les émotions ne sont jamais galvaudées, sa musique nous saisit et nous fait sentir libre. Ses chansons sont le regard d’une jeune femme d’aujourd’hui, à l’heure des addictions vertigineuses et des écrans noirs, des doutes et des espoirs.

James BKS

D’origine camerounaise, le fils du saxophoniste Manu Dibango, James BKS s’installe aux USA où il compose pour des stars américaines comme Puff Daddy, Ja Rule, T-Pain, Snoop Dogg, Talib Kweli… De retour en France, il décide de créer un nouveau genre de musique afro-électro-hip hop qu’il appelle la New World Music. Signé sur le label de l’acteur Idris Elba, ses productions mêlent désormais percussions africaines, hip hop et mélodies pop pour une musique afro-futuriste entêtante, à l’image de son tube New Breed, avec la rappeuse anglaise Little Simz et la légende américaine Q-Tip (A Tribe Called Quest). Il fait de son héritage une grande inspiration dans ses compositions qui rassemblent guitares maliennes, basses assourdissantes nigériennes, chœurs féminins enjoués et cuivres congolais.

Son premier album « Wolves of Africa » sortira en mars 2022, un projet né de sa longue quête personnelle, artistique et familiale.

Kungs

C’est le succès international de “This Girl”, qui a trôné à la 1ère place des classements dans 45 pays, qui permet à Valentin Brunel a.k.a KUNGS de se faire un nom au sein du cercle très fermé des DJs français reconnu sur la scène électro internationale ! A 25 ans, Kungs est l’un des DJ français les plus acclamés et demandé sur toutes les scènes électro du monde entier. Il aime travailler des productions solaires dans un style pop matinée de deep house en prenant parfois certains atours disco, soul ou Indie !

 6 ans après son premier album Layers, le french DJ publie Club Azur, un 2d opus produit par Martin Solveig, qui respire le soleil de la Méditerranée, inspiré de références aux années 70-80, entre disco, italo disco et funky music pour un son « Hi-NRG », léger et festif, qui va totalement et volontairement à l’encontre de la période que nous traversons.

Dans le cadre de sa tournée internationale, Kungs vous proposera une prestation live nocturne qui va illuminer votre été et conclura ce magnifique 30e anniversaire des Escales !

Laeti

D’origine algérienne et guadeloupéenne, cette jeune femme de 27 ans découvre le rap très jeune. Piquée au vif par l’énergie de cette musique, elle fait ses premières armes au sein du collectif parisien Keskiya pour rapidement voler de ses propres ailes. Désireuse de faire ses preuves, Laeti traîne jusqu’aux soirées open mic parisiennes les plus sombres et éblouit la concurrence par ses qualités de kickeuse. Loin d’être rassasiée, elle enchaîne les passages en radios à l’instar de Radio Campus, la Scred Radio ou encore Radio LAP. Suite logique à son ascension, elle s’offre ses premières scènes en festivals (Irruption à Belleville, Femcees Night à Saint-Étienne).

Pour la saison 2 de « Validé », série dédiée au rap français, Franck Gastambide décide de miser sur Laeti.

En attendant la sortie de son premier album qui arrivera courant 2022, Laeti connaîtra probablement le même succès que son prédécesseur Hatik. Elle dispose désormais d’une ressource puissante pour graver son nom sur le rap français.