île du petit maroc - saint-nazaire
OBOY

OBOY raconte que chez lui, à Madagascar, c’est le rap américain qu’on entend sur toutes les ondes. Mais c’est en grandissant en France qu’il découvre le rap français, notamment aux côtés du collectif Way Boto. À 24 ans, l’artiste délivre une vaste palette de flows mélancoliques, entre bluesman de cité qu’il incarne et trap américaine qui l’inspire. Après avoir reçu l’invitation de Jorja Smith ou DBLOCK, OBOY décide de revenir sans featuring pour son deuxième album. Sa singularité de flow, ses punchlines reconnaissables et son sens de la mélodie donnent naissance à un second opus sombre et introspectif, dans lequel OBOY se révèle. Composé par l’équipe de beatmakers du SIDE, « NOCRARI » confirme le succès d’OBOY et le place parmi les artistes les plus attendus de 2022.

Vladimir Cauchemar

Vladimir Cauchemar apparaît avec un masque de tête de mort depuis sa première apparition publique en 2018. Le mystérieux DJ compositeur se fait plus que remarquer, via Ed Banger – le label de Busy P – avec les titres Aulos, son titre signature, puis le remix en collaboration avec 6ix9ine.

Il ne communique que par un langage crypté aux sonorités slaves et si on lui demande d’où il vient, il invente une histoire de mythologie grecque dans laquelle il aurait perdu un défi contre le dieu de la musique Apollon ! Il navigue entre sonorités hip-hop et house, teintées d’une couleur médiévale en utilisant des instruments à vent.

Derrière le masque se cache aussi un producteur d’exception très proche de la nouvelle scène rap : Lomepal, Roméo Elvis, Orelsan, Vald, des MC japonais… où le rap et l’électro se croisent avec une facilité déconcertante.

Hatik

Après le succès de la série Validé, Hatik est dans les playlists de toute la famille, tant l’éventail de sa musique est ouvert. Né au sein d’un foyer mélomane aux attaches jazz et soul, ses jeunes années font éclore un don d’auteur, tout d’abord, en noircissant le papier à coup de poèmes. La musicalité du rap US qu’il chérit (A Tribe Called Quest, Busta Rhymes,…) fait alors place aux mots assénés dans sa langue. Ses freestyles à l’arrache finissent par alerter et marquer certains grands esprits de la scène rap, qui voit en lui la relève ! Hatik s’approprie la scène rap comme il s’approprie l’espace public. Avec sa collection “Chaise Pliante”, mixtapes aux couleurs du temps, il n’en finit plus de faire exploser les compteurs. Après être passé de la colère à la joie avec “vague à l’âme”, un premier album aussi riche que multiple, Hatik nous régale avec son second opus, “noyé”. Il nous raconte l’amour sous le prisme de la déception, de la rupture et de la nostalgie.

 

Laeti

D’origine algérienne et guadeloupéenne, cette jeune femme de 27 ans découvre le rap très jeune. Piquée au vif par l’énergie de cette musique, elle fait ses premières armes au sein du collectif parisien Keskiya pour rapidement voler de ses propres ailes. Désireuse de faire ses preuves, Laeti traîne jusqu’aux soirées open mic parisiennes les plus sombres et éblouit la concurrence par ses qualités de kickeuse. Loin d’être rassasiée, elle enchaîne les passages en radios à l’instar de Radio Campus, la Scred Radio ou encore Radio LAP. Suite logique à son ascension, elle s’offre ses premières scènes en festivals (Irruption à Belleville, Femcees Night à Saint-Étienne).

Pour la saison 2 de « Validé », série dédiée au rap français, Franck Gastambide décide de miser sur Laeti.

En attendant la sortie de son premier album qui arrivera courant 2022, Laeti connaîtra probablement le même succès que son prédécesseur Hatik. Elle dispose désormais d’une ressource puissante pour graver son nom sur le rap français.