RENDEZ-VOUS LES 19-20-21 JUILLET 2024 île du petit maroc - saint-nazaire
TEKE::TEKE

Mettons les choses au(x) (deux) point(s). L’origine du nom Teke::Teke n’a rien à voir avec le fantôme d’une fillette japonaise qui se serait fait coupée en deux par un train, comme on peut le lire sur la Toile. Les membres de ce groupe montréalais ont d’abord voulu rendre hommage au mouvement « Eleki », (électrique en japonais), référence à la folie pour le surf rock qui s’est abattue sur l’archipel nippon dans les années 1960 et popularisée par l’onomatopée « teketeketeke ». L’étonnant septet incorpore à cet héritage des sonorités psychédéliques voire noise, ainsi qu’une approche théâtrale à travers la personnalité vibrionnante de sa chanteuse japonaise Maya Kuroki. Tarantino peut tourner Kill Bill 3, on a déjà la BO.

La Femme

Groupe pionnier et novateur de la french pop depuis 2010, référence incontournable célébrée ici comme ailleurs, La Femme revient opportunément “Foutre le bordel”, qui est l’un des quinze titres de Paradigmes. En mouvement perpétuel, en effervescence permanente, les quatre comparses évoluent au gré des courants musicaux contemporains.

Leur tropisme pour les mélanges reste intact : psyché, pop, rock, électro, surf, new wave 80’s ou chanson 60’s, La Femme prouve qu’elle reste au sommet d’une nouvelle vague française dont on ne compte plus les enfants ! Sous influences multiples (Kraftwerk, Taxi Girl, Velvet Underground, Elli & Jacno…) La Femme, généreuse et accueillante, vous tend sa main et si vous la saisissez, ce sera peut-être le frisson de votre vie !