île du petit maroc - saint-nazaire
Teke::Teke @ Andy Jon

Retour TEKE::TEKE


Warning: Attempt to read property "name" on null in /homepages/22/d621913093/htdocs/festival-les-escales/wp-content/themes/festival-theme2021/single-artistes.php on line 64

Warning: Attempt to read property "name" on null in /homepages/22/d621913093/htdocs/festival-les-escales/wp-content/themes/festival-theme2021/single-artistes.php on line 66

Warning: Undefined array key 1 in /homepages/22/d621913093/htdocs/festival-les-escales/wp-content/themes/festival-theme2021/single-artistes.php on line 74

Warning: Undefined array key 2 in /homepages/22/d621913093/htdocs/festival-les-escales/wp-content/themes/festival-theme2021/single-artistes.php on line 76
- - 22:00

Mettons les choses au(x) (deux) point(s). L’origine du nom Teke::Teke n’a rien à voir avec le fantôme d’une fillette japonaise qui se serait fait coupée en deux par un train, comme on peut le lire sur la Toile. Les membres de ce groupe montréalais ont d’abord voulu rendre hommage au mouvement « Eleki », (électrique en japonais), référence à la folie pour le surf rock qui s’est abattue sur l’archipel nippon dans les années 1960 et popularisée par l’onomatopée « teketeketeke ». L’étonnant septet incorpore à cet héritage des sonorités psychédéliques voire noise, ainsi qu’une approche théâtrale à travers la personnalité vibrionnante de sa chanteuse japonaise Maya Kuroki. Tarantino peut tourner Kill Bill 3, on a déjà la BO.