CINÉMA EN ESCALES : NEVER STOP, une musique qui résiste

Documentaire - Detroit (USA)

Jeudi 27 juillet 19h30 et Lundi 31 juillet à 18h

Tarif unique : 6€

Notre partenaire Cinéville de Saint-Nazaire propose une programmation cinéma en écho à l’édition 2017 du Festival.

Avec les pionniers de la musique techno Juan Atkins, Derrick May, Carl Craig et Jeff Mills, la réalisatrice nous entraîne dans l’univers fascinant des labels techno de Detroit.
Ce film met en lumière les raisons profondes de la création, il y a plus de trente ans par chacun des pionniers Afro-américains de la musique techno, de leurs propres labels de disque. Il nous permet aussi de comprendre la façon dont chacun de ces artistes a su répondre à la crise du marché du disque, alors même que ce mouvement puissant a paradoxalement émergé dans la ville défaite de Detroit.

Quelques mots de la réalisatrice
« Ce film nous fait découvrir une histoire paradoxale :
– Comment la force d’exorcisme de ce mouvement créatif qu’est la musique techno de Detroit et la mise en place – par chacun de ses pionniers de leurs labels indépendants, aura permis à une contre-culture de trouver un écho dans le monde entier.
– Comment une force créatrice, en s’appuyant sur de nouvelles attitudes et en rencontrant le monde de la technologie et de la communication électronique, aura permis à une utopie économique de devenir une réalité ?
– Comment, face à un quotidien et à un environnement insupportable, la seule issue de ces musiciens aura été de se doter des moyens leur permettant de développer une créativité et une liberté effervescentes tout en conservant des qualités humaines attachantes ?
– Comment – sachant que ces labels existent maintenant depuis trente ans – leur attitude et leur démarche peuvent être un exemple pour nombre d’entre nous ?
– Enfin, et aussi, comment la ville défaite de Detroit est en train de renaître ?
Ce film a été tourné à Detroit, avec : Juan Atkins, Derrick May, Carl Craig, Jeff Mills ainsi que la voix du mythique Electrifying Mojo. »

Jacqueline Caux a une formation de psychanalyste. Cinéaste et écrivain, elle a publié des livres d’entretiens avec des artistes atypiques de la seconde moitié du vingtième siècle. Elle a participé à l’organisation de plusieurs festivals de musiques d’aujourd’hui, réalisé des émissions de recherche pour France Culture, des petits théâtres intimes sous forme de boîtes, des films musicaux, qui ont été projetés au Centre Pompidou, au Batofar, au Festival de Montpellier… Elle a aussi réalisé des courts métrages expérimentaux, dont plusieurs ont été sélectionnés par des festivals tels que le Festival International Paris Berlin, le Festival du Film de Femmes de Créteil…

Montage : Dora Soltani
Image : Emmanuel Trousse
Son : Nicolas Waschkowski
Production : La Huit, Stéphane Jourdain et Laurence Milon

Fr., 2017, réal. Jacqueline Caux, 70 min

Juillet 2017 | 20h00
Saint-Nazaire - Petit Maroc