GENERAL ELEKTRIKS

Electro | Pop | Funk - France

Derrière le nom générique de General Elektriks se cache un musicien féru de claviers en tous genres qu’il traque dans les boutiques et chez les antiquaires. Il découvre l’étendue des possibilités offertes par les synthétiseurs vintage dans les années 1990.

Hervé Salters collabore comme musicien avec  -M- , Seb Martel ou encore Femi Kuti. Il s’installe à San Franciso en 1999 et s’associe aux projets du collectif Quanuum aux côtés de Blackalicious, Lyrics Born ou Pigeon John.

Parallèlement, il élabore sous le nom de General Elektriks un premier album solo, Cliquety Cliqk (2003), composé entre Paris, Berkeley et Seattle, dans lequel son sens de l’harmonie et des gimmicks se fait jour.  Good City for Dreamers, le second opus du groupe sort en février 2009 et ne fait que confirmer la fraîcheur et l’inventivité de ce prodige de l’électronique dont le savoir-faire le rapproche d’un Money Mark ou de Gnarls Barkley. General Elektriks explore sans aucune limite et avec innovation, le rock, la soul, le funk et le hip hop.

Ayant quitté sa terre d’accueil Californienne pour la ville de Berlin, General Elektriks dévoile début 2016 un nouvel album.

Clairement dopé au parfum de la radicalité artistique qui imprègne la capitale allemande, ce nouvel opus fait la part belle aux claviers Funk, beats Hip Hop, mélodies Pop et extravagances sonores. La joute entre sons vintages et musique du futur donne naissance à une véritable pépite d’Electro-Soul. Art Funk ? Hip Pop ? Appelez-ça comme vous voulez. C’est le nouveau General Elektriks.

Juillet 2016 | 20h00
Saint-Nazaire - Petit Maroc