KIDDY SMILE

HOUSE MUSIC/DANCE MUSIC - France

Avant d’être Kiddy Smile, Pierre Edouard Hanffou était styliste de mode. Le producteur et Dj français, ami et protégé de Beth Ditto est d’abord concepteur de bandes-son pour plusieurs maisons de haute couture dont Balmain. Parmi ses influences, il cite la musique noire-américaine comme le gospel et le hip-hop, la musique de Chicago et de Détroit des années 1990, le mouvement du voguing et les Ballrooms de musique house new-yorkais, avant tout un espace de liberté et d’expression artistique pour la communauté transgenre ! Kiddy Smile explique que «Le voguing c’est avant tout la danse de la culture ballroom, cet espace de danse où tu peux être toi-même, où ceux qui sont rejetés peuvent trouver une place.» Le hip-hop a compté pour beaucoup également. « Il a brisé pas mal de clichés postcoloniaux ou esclavagistes. Son arrivée, c’était vraiment la glorification du cool, notamment au niveau vestimentaire! En grandissant dans un pays comme la France, si je regardais autour de moi qui me ressemblait et à quoi je pouvais aspirer, mes seules options positives étaient le sport ou la musique. J’ai choisi la musique. »

Kiddy Smile sort son premier album, «One Trick Pony» en  2018. Il y aborde des sujets plus intimes et personnels tels que l’amour non partagé, l’abandon paternel et l’acceptation de son corps.
«Je me définis comme un artiste de house music. Queer est limitatif. Ma musique reflète mon quotidien. Je parle de moi, du fait d’être noir et gay. Mes morceaux parlent d’amour, ils ne sont pas politiques mais mon oeuvre l’est.» Parallèlement, il joue dans le nouveau film de Gaspard Noé ‘Climax’ qui a reçu les éloges de la critique en mai 2018 à Cannes dans le cadre de la Quinzaine des Réalisateurs. On y retrouve d’ailleurs ‘Dickmatized’, premier single de l’album, dans la bande originale du film.

Samedi 27 juillet |
Scène Espadon
Réserver votre PASS