MANU DIBANGO

World - Cameroun

Après avoir sorti plusieurs disques avec le chanteur Kabasele et son groupe « L’African Jazz », c’est avec le titre SOUL MAKOSSA en 1972 que Manu Dibango se fait connaître du grand public. – Titre qui fut repris par Michael Jackson dans « Wanna be Startin’ Somethin’ » puis par Rihanna plus récemment dans « Don’t Stop the Music ». Ce premier titre devient un hit planétaire, le succès est à son comble aux Etats-Unis, en France, en Afrique… Dans la foulée, il édite son premier album intitulé O BOSO, mélangeant inspirations africaines, européennes et américaines, les traditions et les sons du futur. Avec ce premier disque solo il crée un véritable ovni inter-culturel.

Manu Dibango dirige ensuite pendant plusieurs années l’orchestre de la Radio Télévision ivoirienne et sort plusieurs albums dont HOME MADE en 1978, WAKA JUJU en 1982, AFRIJAZZY en 1986 tout en collaborant avec de nombreux artistes comme Gainsbourg par exemple. Il enchaîne les tournées et les albums avec un enthousiasme jubilatoire, s’engage dans plusieurs combats humanitaires et accompagne aussi aux jeunes talents émergents. Il trouve même le temps d’écrire son autobiographie qu’il publiera en 1988.

Après une carrière bien chargée, plus d’une trentaines d’albums, plusieurs musiques de films et documentaires comme la BO du film d’animation « Kirikou et les bêtes sauvages », des années de tournées et de nombreuses consécrations remportées, dont une Victoire de la Musique en 1993 et une nomination aux Oscars pour le meilleur album de l’année en 1973, Manu Dibango revient aux Escales pour la 4ème fois. Et même à plus de 75 ans avec 60 ans de carrière derrière lui, il ne compte pas raccrocher son sax shaker d’aussi tôt, et vous attend de pied ferme le vendredi 26 juillet 2019 pour fêter ça comme il se doit !

Vendredi 26 juillet | 19h00
Scène du Port - Crédit Mutuel
Réserver votre PASS