THE SHOES

Pop-Rock | Électro - France

Lorsque le premier album de The Shoes « Crack My Bones » sort en 2011, il est acclamé par la critique et le public, tout comme leurs premiers singles pop People Movin’ et Stay The Same, puis l’incontournable Time To Dance. Désormais culte, le titre fait danser la planète entière avec son clip vu plus de 6 millions de fois qui met en scène Jake Gyllenhaal en tueur sociopathe. S’en suit une tournée aux quatre coins du globe qui les mènent de Bestival à Koko en Angleterre, à Summer Sonic et Fuji Rock au Japon.  A suivre, ils réalisent et produisent l’album de leur label’s mate, Woodkid, avec The Golden Age, une réussite totale  !

En 2015, The Shoes reviennent avec Chemicals, qu’ils quali•fient de troisième album, sous l’emprise de la superstition… 10 morceaux composés entre les boîtes de pizzas et de sushis, Paris, Londres, New York et Reims. Pour chanter, ils ont convoqué leurs potes Esser, Blaine Harrison (Mystery Jets), Petite Noir, SAGE et Black Atlass entre autres, et placent ce nouvel album sous le signe de la pop. Du côté des infl­uences, The Shoes piochent là où ils aiment : coldwave, trance UK des années 90, new wave et même EDM.
L’univers de Chemicals est à son tour frappé par de puissants éléments visuels et une esthétique aiguisée. On retrouve un jeune homme blondinet, mais cette fois-ci noirci et déterminé, mis en image par le photographe sud-africain Roger Ballen. Pour leur retour sur scène, ils ne feront toujours pas la distinction entre le lino collant des dancefloors, le parquet laqué des salles de concert ou la moquette fatiguée du salon. Ça promet.

Juillet 2016 | 20h00
Saint-Nazaire - Petit Maroc